Journée mondiale du bonheur

Aujourd’hui, jour du printemps, c’est la journée mondiale du bonheur. Après la journée de la gentillesse, l’ONU nous invite à célébrer « le bonheur ». Oui mais alors, avons-nous tous la même vision du bonheur ?

Le 20 mars 2013 marque la première édition de la journée mondiale du bonheur. Aujourd’hui, nous avons tous obligation de nager dans le bonheur et d’être heureux. Quelle belle résolution ! Et si finalement tout était si simple ; imaginons qu’il suffise d’y penser et de le décider pour vivre heureux. Ce qui me plait lorsqu’une nouvelle journée mondiale ou nationale est mise en place, c’est le point d’attention et de focalisation ainsi créé. S’interroger sur sa propre définition du bonheur permet de faire le premier pas en avant. En effet, comment atteindre cet idéal de « bonheur » si je ne sais pas ce que cela implique et représente pour moi ?

Le bonheur se caractérise souvent par des instants furtifs, ponctuels, non linéaires et parfois imprévisibles. Il nous parait difficile de concevoir que le bonheur puisse s’inscrire dans une notion de longueur de temps, de stabilité et de pérennité. Comme si finalement, ces instants de bonheur étaient éphémères …

Et si tout ne dépendait que de nous et de notre capacité à « voir », à ressentir, à profiter de ces instants, à souligner et remarquer toutes petites choses qui font que nous vivons des moments de bonheur …

Aujourd’hui pour moi le bonheur, c’est aussi simple qu’un rire d’enfant, un moment de partage et d’échange avec une amie, un rayon de soleil qui laisse entrevoir l’arrivée des beaux jours, la promesse d’une future belle journée passée en amoureux, un moment de complicité avec mes enfants, une main qui se tend …

Je vous invite à partager ici avec nous votre définition du bonheur et à indiquer ce qui aujourd’hui, vous a procuré le plus de bonheur. 

 

3 réflexions au sujet de « Journée mondiale du bonheur »

  1. Bon jour Pascale

    le bonheur est un état d’esprit pour moi. Il se décide. Après tout, à vivre sa vie , autant la vivre heureux.
    Les chose simples de la vie me suffisent. Partager un repas, une promenade , un livre , une poignée de mains , un regard, avec mes enfants, mes amis, mes proches sont autant d’instants qui font chaud au coeur.
    Mon bonheur est un état profond, où je suis bien avec moi-même.
    En concordance entre ce que je suis vraiment, ce que je pense et mes actes, là je suis heureux. 🙂 🙂

    Et ça commence à venir 😉

    tout plein de bonheur à tous, tous les jours.

    Phil

  2. je te pique une de tes phrases du jour ; -)

    « J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour la santé. » Voltaire

    ce coquin de Voltaire était aussi un homme clairvoyant !!

    tout plein de sourires
    Phil

  3. Re Bonjour Pascale,

    J’avoue que le bonheur, c’est quand je donne à mon corps plus de repos, du soleil, du rien faire, de la marche, de la zumba! Rien que là je retrouve un bien-être, de la joie à me sentir vibrer…

    Trop de fatigue nuit à ma sensation de bonheur…c’est là qu’il me faut être vigilante.

    Après ça, le fait d’avoir accompli toutes mes tâches, réglé tous mes papiers, fait du rangement, …c’est aussi créer un terrain propice à vivre et mieux goûter les moments simples, de jeux avec ma fille par exemple!

    Des choses très concrètes en fait!

    Belle journée bonheur à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *