Les secrets d’un régime efficace (partie 2)

Nous enchaînons avec la deuxième partie de notre saga sur la perte de poids. L’été approche à grands pas avec tout l’enjeu que cela représente pour tant de personnes : l’épreuve du maillot de bain, les jupes qui se raccourcissent, le retour du soleil qui nous motive à nouveau et donne envie de perdre les kilos qui nous minent le moral … Oui mais au fait, pourquoi mangeons-nous ?

La réponse est elle si évidente ?
Pas si sûr … Je ne vous parle pas des raisons qui font que vous mangez pour vous alimenter, pour nourrir chacune de vos cellules, pour faire fonctionner votre organisme. Non, je veux parler de toutes les autres raisons.

Notre relation à la nourriture commence dans le ventre de notre mère ; elle se dessine et évolue en fonction des événements, des situations, de notre perception de ces situations, tout au long de notre enfance, de notre adolescence, pour faire ce que nous sommes aujourd’hui. L’histoire familiale et personnelle joue donc un rôle important.

Manger peut être un mode de défense, lorsque nous nous sentons insécurisés, en danger, menacés ; un peu comme si les kilos alors stockés nous protégeaient, créaient une barrière rassurante entre l’extérieur et nous.

Manger fait partie des stratégies que nous mettons en place lorsque nous avons besoin de réguler notre émotionnel. Combien d’entre nous ont déjà succombé à une tablette entière de chocolat, à des biscuits apéritifs, à tout ce qui pouvait se trouver dans le frigo ou le placard de la cuisine, à portée de main, avant, pendant ou/et après des situations de stress ? Les conflits, les problématiques affectives sont autant de facteurs qui nous poussent à manger. Rien de tel qu’un aliment « plaisir » pour gommer les pensées déplaisantes. Mais cet effet magique est malheureusement de courte durée et demande un renouvellement de la prise alimentaire pour produire à nouveau son effet apaisant. Difficile de sortir de ce cercle vicieux, n’est-ce pas ?

Se connaître et reconnaître les situations récurrentes qui nous amènent à manger non pas par faim mais pour toutes ces autres raisons est le premier pas vers un changement d’habitudes.

Avant de nous retrouver pour la troisième partie, je vous propose de répondre à la question suivante dans les commentaires :

Dans quelle(s) situation(s) mangez vous ou auriez-vous envie de manger ?

Une réflexion au sujet de « Les secrets d’un régime efficace (partie 2) »

  1. Ping : Les secrets d'un régime efficace (partie 3) | %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *