L’huile essentielle de lavande, une panacée indispensable

Vous avez sans aucun doute déjà entendu parler de l’huile essentielle de lavande, mais connaissez-vous toutes les propriétés de cette panacée ?

L’huile essentielle de lavande est probablement la plus connue et la plus utilisée des huiles essentielles mais c’est aussi la plus falsifiée et trafiquée.

L’huile essentielle dont je vais vous parler ici est la lavande vraie (Lavandula vera). Elle est également appelée Lavandula officinalis (lavande officinale) ou Lavandula angustifolia. Mais pourquoi ces précisions, allez-vous me dire ? En aromathérapie, il est essentiel de connaitre quelle huile vous utilisez : son nom latin, son origine, le mode de culture de la plante (bio ou non) et sa fabrication sont autant d’éléments qui composent sa carte d’identité. Ces renseignements vous permettent d’être sûr de la qualité de l’huile essentielle que vous achetez. L’huile essentielle est un extrait naturel de plantes ou arbres aromatiques obtenu par distillation à la vapeur d’eau ; connaitre sa typologie est indispensable pour l’utiliser en toute sécurité. Choisissez toujours une huile essentielle 100% pure et naturelle, et d’origine certifiée biologique.

L’huile essentielle de lavande ne présente que peu d’intérêt lorsqu’elle est consommée par voie orale et je vous invite à l’utiliser plutôt par voie cutanée et par voie respiratoire. Je vous rappelle qu’une huile essentielle n’est pas soluble dans l’eau, il est donc important de la diluer dans une huile végétale (amande douce, noisette, macadamia) pour tous massages et bains. C’est également une des rares huiles essentielles à pouvoir s’utiliser pure car elle est dénuée de toute toxicité. Elle peut donc s’appliquer directement sur la peau : c’est l’huile essentielle de la peau par excellence (cicatrisante, régénérante, décongestionnante, anti-inflammatoire, anti infectieuse). Les indications sont donc :

  • Plaies (non chirurgicales)
  • Brûlures (peu profondes et peu étendues ; à diluer avec de l’huile de millepertuis si étendue et plus profonde)
  • Phlébites
  • Oedèmes
  • Piqures d’insectes
  • Poux (en prévention et en traitement)
  • Mauvaise circulation
  • Eczémas secs (diluée dans l’huile de noisette)
  • Otites (masser autour des oreilles)
  • Crampes, foulures, douleurs musculo-tendineuses

Cette huile essentielle répare aussi bien les plaies physiques que les plaies de l’âme.

Elle est fort connue pour ses propriétés calmantes et apaisantes. Elle est parfaitement adaptée aux enfants nerveux et anxieux (et aux adultes bien sûr). Vous pouvez ainsi masser le plexus solaire avec quelques gouttes d’huile essentielle mélangées dans une huile végétale ou dans un lait pour le corps ; vous pouvez également masser la plante des pieds et la colonne vertébrale. La lavande prépare au sommeil et peut aussi être utilisée pour ses propriétés sédatives en diffusion (préférez toujours un diffuseur d’huiles essentielles à un brûle parfum qui dénature le propriétés).

Cette huile essentielle est, comme vous pouvez le constater, très polyvalente et mérite son titre de panacée. J’en ai toujours un flacon à la maison et je vous recommande de commencer votre trousse d’huiles essentielles par celle-ci.

Je vous invite à répondre à la question suivante dans les commentaires :

Comment et pourquoi utilisez-vous l’huile essentielle de lavande ? 

 

2 réflexions au sujet de « L’huile essentielle de lavande, une panacée indispensable »

  1. Ping : Rester zen en prenant son pied | %

  2. Ping : Rester zen grâce à l'huile essentielle d'oranger | %

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *