Rester zen grâce à son chat

 

Peut-être êtes-vous en train de vous dire que vous n’avez pas de chat ou que vous ne les aimez pas et que cet article n’est pas fait pour vous ? Laissez-moi vous démontrer que le chat peut vous aider à rester zen.

Vous devez vous demander comment j’en suis venue à l’idée que mon chat pouvait m’aider à rester zen. Etonnant après tout ?

Laissez-moi vous raconter comment cette idée a germé dans mon esprit …

Il y a dix jours j’animais une formation d’animation au Jeu du Tao ; c’est un jeu passionnant qui permet d’éveiller l’esprit de coopération entre les joueurs et d’avancer dans la réalisation d’un projet, d’une quête … Me prêtant au ‘jeu » et servant de cobaye aux stagiaires en cours de formation, je décidais de choisir une quête en lien avec la thématique principale de mon blog : rester zen. J’ajoutais même une précision quant au contexte dans lequel je souhaitais parfaire ma zen attitude : au sein de ma famille, c’est à dire avec mon mari et mes enfants ! Beau challenge, n’est-ce pas ?

La partie suivant son cours, vint mon tour de jouer et de répondre aux questions proposées par la carte tirée et par mes partenaires de jeu. Tout devenait clair et limpide : les ressources dont j’avais besoin pour réussir ma quête, mon chat les maitrisait à la perfection. Il ne me restait donc plus qu’à développer ma féline attitude et à prendre le meilleur chez mon fidèle compagnon.

Je suis sure que vous êtes en train de vous demander quelles sont ces fameuses ressources dont mon chat dispose et quelles sont les attitudes qui pourraient m’aider à rester zen ?

  • la capacité à s’écouter : pour rester zen, savoir s’écouter, se connaître et identifier les signes de fatigues, de trop plein, de stress, est indispensable. Avancer tête baissée sans prendre le temps de s’arrêter et d’avoir des moments d’introspection est le meilleur moyen d’aller au-delà de ses limites, de s’épuiser et de somatiser.
  • la capacité à exprimer ses besoins : pour rester zen, il est essentiel d’apprendre à connaitre ses besoins et également d’apprendre à les verbaliser. Lorsque vous êtes fatigué, stressé, démoralisé, excédé, avoir la capacité de vous exprimer et de dire ce dont vous avez besoin pourra vraiment faire la différence. N’oubliez pas : tout ce qui n’est pas exprimé est imprimé !
  • préserver le calme autour de soi et en soi : pour rester zen, nous avons vu que se centrer et prendre le temps de focaliser son attention sur sa respiration est très efficace. Lorsque l’extérieur est perturbant et perturbé, préserver votre calme intérieur est une excellente façon de conserver votre zen attitude. Lorsque mon chat se trouve dans une pièce où soudainement des enfants se mettent à jouer bruyamment, crier et chahuter, il se lève tranquillement et sort de la pièce pour aller dans un endroit plus calme. Simple, non ?
  • la capacité à rester imperturbable : dans les situations de stress, nous nous laissons souvent imprégner par l’ambiance environnante, perdant notre calme et  nous transformant en éponge. Développer sa capacité à conserver son calme intérieur et à ne pas se laisser perturber par l’extérieur est une clé essentielle pour développer au quotidien sa zen attitude.
  • la puissance du regard : le chat est capable par son regard d’exprimer et d’affirmer sa présence. Etonnant de constater qu’un simple regard peut nous indiquer s’il est calme, excité, affamé, apaisé, câlin … J’aime beaucoup cette idée que sans parler, nos émotions et nos sentiments s’expriment dans notre regard, ce qui nous permet de communiquer à un autre niveau. 
Je ne considère pas malgré tout que le chat n’a que des qualités ; il s’agit donc d’éviter de développer le versant parfois agressif et « explosif » du chat ! Je laisse cette partie à votre propre appréciation … 

Je vous invite à répondre à la question suivante dans les commentaires :

Quelles sont les attitudes que vous appréciez chez le chat et qui pourraient vous aider à rester zen ?

14 réflexions au sujet de « Rester zen grâce à son chat »

  1. Bonsoir Pascale

    ravi de voir comment tu fais le lien Zen et Chat. Je n’y avais pas pensé et c’est tout à fait ça. J’ai vécu quelques temps avec 3 ou 4 chats dans les parages proches , et j’adorais les regarder jouer, dormir , se lever….
    j’avais retenu au moins une chose : la façon de se lever. Avant , levé d’un coup, merci pour mon corps 🙂 Depuis je me lève comme un chat, je m’étire , je m’enroule et ensuite , je me lève.

    Je devrais regarder plus souvent nos amis à 4 pattes .

    Amicalement
    Phil

    • Merci Phil pour ta fidélité et tes retours pertinents ; j’apprécie vraiment !
      Tu as raison, le chat est également un modèle à suivre pour le lever : un peu de douceur, de tranquillité, d’étirement …
      A très vite

  2. Sympa cet article. Je crois que le côté « explosif ou agressif » du chat est parfaitement maîtrisé chez notre ami à quatre pattes. Il souffle et griffe toujours pour une juste raison. Et souvent il marque ainsi la limite à ne pas dépasser.
    Transposée à l’homme, une colère saine peut parfois être très utile pour dire « non ne va pas plus loin » et clarifier des limites.

    • Bonjour Céline,
      Comme tu le soulignes très justement, le chat par son côté explosif, exprime ses besoins et cadre les limites à ne pas dépasser. Merci pour ton retour.
      A très vite
      Pascale

  3. Bonsoir Pascale,
    Ce que j’ai à apprendre de mon chat c’est son lâche prise.
    Lorsqu’il rate une mouche sur la vitre, il retourne se coucher.
    il ne fait pas comme mi, il n’analyse pas la situation: pourquoi
    ai-je raté.
    Et si j’avais sauté plus haut…la prochaine fois je saurai quoi
    faire….ça ne m’étonne pas que j’aie raté la mouche, déjà ma
    mère avait ce problème…
    Mon chat ne fait pas de psy.
    Une seconde après, il se lève et attrape sa mouche.
    Pour moi, c’est ça être zen!

    • Bonjour Hannah,
      Tout à fait d’accord avec toi ; le chat est d’un lâcher prise redoutable ! Un véritable maître dans ce domaine.
      Pas de prise de tête, il est dans l’instant présent, ne gamberge pas et va à l’essentiel. Il ne renonce pas pour autant à ces objectifs …
      Belle journée à toi

  4. Merci le chat! En tout cas c’est fou comme on peut être inspiré par son chat, je te rejoins vraiment dessus, parfois mon chat me donne tellement d’inspiration et m’aide à rester calme après le travail.
    On devrait tous avoir un chat

  5. Bonjour oui, vive les chats.
    Les cultures asiatiques et améro-indiennes sont beaucoup plus à l’écoute du monde animal et nous devrions prendre ce qu’il y a de bon en elles.

    Vu que tu as commencé avec les chats , pourquoi ne pas continuer avec d’autres amis du monde animal ?

    A bientôt
    Phil

  6. Bonjour Pascale,
    J’ai deux chats à la maison, qui sont, comme le dit Eckhart Tolle, mes plus grands maîtres zen. J’apprends beaucoup en les regardant. Ce sont des adeptes, comme tu dis, du lâcher prise et de l’instant présent. Ils détestent les bruits, dès qu’il y a un mot plus haut que l’autre, ils détalent comme des lapins.
    Quand j’étais jeune les chats m’énervaient, je ne supportais pas leur indépendance, et qu’on ne puisse pas jouer avec eux comme avec des peluches ! Le chat est délicat. Il apprend le respect et la douceur.
    Depuis, je ne peux plus m’en passer et quand un chat vous aime, il le fait sentir bien autant qu’un chien sinon plus.
    Daniel

    • Bonsoir à vous deux

      en plus d’être des Grands Maîtres Zen, les chats sont de grands guérisseurs également.
      J’ai remarqué que dans des phases de baisse d’énergie forte, les chats viennent se mettre naturellement sur vous, et la forge se met en route. Et oh miracle ;-), le niveau d’énergie se met à remonter doucement. Puis, tranquillement, ils s’en vont à nouveau.
      Elle est pas belle la vie ?

      a bientôt
      Phil

      • Bonjour Phil et Daniel, fidèles lecteurs 😉
        La vie est effectivement bien faite ; nos amis les chats sont à la fois de grands maîtres zen, si nous prenons le temps de les observer, et des baromètres à bonnes et moins bonnes énergies.
        Merci Phil pour ta suggestion très éclairée de continuer sur une série d’articles autour des animaux.
        J’en prend bonne note …
        A très vite
        Pascale

  7. Bonjour pascale,
    j’ai eu un chat il y a quelques années qui venait systématiquement se coucher sur mes feuilles de papier quand je travaillais à mon bureau. c’était d’une grande aide que d’avoir près de soi un être aussi calme et serein. Ça aide à se concentrer sur son travail.

    A bientôt
    Nadia

    • Bonjour Nadia,
      Heureuse de constater que les chats font partie du quotidien de mes fidèles lecteurs.
      Au plaisir de te lire …
      Pascale

  8. Bonsoir
    Pour moi l’une des grandes capacités du chat, c’est … de savoir ronronner !
    Les vertus des ronrons des chats sont maintenant bien connus et reconnus. J’y ai consacré 3 articles sur mon Blog tout savoir sur les chats.
    Le mystère du ronronnement et la ronronthérapie expliquée en vidéo : http://tout-savoir-sur-les-chats.com/le-mystere-du-ronronnement-et-la-ronron-therapie/
    http://tout-savoir-sur-les-chats.com/le-ronronnement-du-chat-en-video/
    On peut entendre les ronrons de 2 de mes chats persans !
    On a beaucoup à apprendre de nos chats !
    Chrystèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *